10 mars 2009

Violence ordinaire

Ce matin, juste après avoir déposé mon fils à l'école, j'ai traversé la rue afin de regagner ma voiture.
Cette rue se trouve en proximité immédiate de l'école (une école maternelle et primaire), et c'est une petite rue dans un quartier résidentiel.
J'ai donc emprunté le passage clouté signalé par des grosses lignes blanches ainsi qu'un panneau bleu et blanc.



Je devais être un peu pressé, car j'ai été assez audacieux pour obliger un automobiliste à ralentir son allure.

L'automobiliste ne semblait pas apprécier mon audace, mais le comble, c'était quand celui-ci m'a lancé d'un air indigné, à travers sa fenêtre ouverte "Tu as envie de mourir ?"

"Et toi, tu as envie d'aller en prison pour homicide involontaire ?"

PS: Comme on peut le lire sur Wikipédia, la réglementation française concernant les passages piétons a été changé en 2001 en renforçant les droits des piétons. Les automobilistes risquent désormais jusqu'à trois ans de suspension de permis en plus d'être condamné à l'indemnisation des dommages corporels de la victime.


Powered by ScribeFire.

9 Comments:

  1. Septentria said...
    Hum, je suis plus vicieuse que toi car quand je vois une voiture arriver un peu vite alors que je suis sur le passage piéton devant l'école, je ralentis, voire m'arrête... La vie de piéton est dangereuse, c'est affolant...
    Claude said...
    Ça arrive tout le temps ce genre de truc ! La législation s'est peut-être renforcée, mais la plupart des automobilistes ne le savent pas !
    Noemi said...
    Je fais comme Septentria sur les passages piéton près de l'hôpital (une vieille dame y avait été tuée par un chauffard à moto il y a quelques années)
    CManu said...
    Les droits du piétons sont sans cesse bafoués en France. Contrairement à nos voisins Grand Bretons ou Allemands, qui s'arrêtent juste quand un piéton est sur le bord du trottoir. Il n'y a quasi pas d'amende pour non respect des passages piétons en France.
    Phinebacker said...
    Penses-tu que les chauffards calculent le "poids" de la sanction avant de céder ou non le passage à un piéton ?
    damospace said...
    @Tous : Merci pour vos commentaires qui confirment bien que ce genre de mésaventure arrive encore tout le temps en France.

    @Phinebacker : Je penses qu'il n'est pas inutile de rapeller les sanctions encourues, dans la mesure où beaucoup d'automobilistes pensent encore faire une fleur aux piétons quand ils s'arrêtent à un passage piéton... Il serait temps que ça change !
    nina sotte fille said...
    Heureusement que la loi a changé, on est quand même mieux protégé dans sa voiture qu'à pieds.
    Benois said...
    On entend les piétons rouspéter, mais se sont-t-il assurés qu'ils ne passent pas sans regarder aux feux, quand le bonhomme est rouge?
    Car quand un autmobiliste ou un cycliste a le feux vert, ils ont la priorité absolue, même si c'est beaucoup moins marquée en France qu'en Grande Bretagne...
    damospace said...
    @Benois : Tu as raison de rappeler que les piétons aussi peuvent avoir des chose à se reprocher... sauf que ton exemple n'est pas forcément bien choisi, car il arrive souvent (notamment quand les automobilistes tournent à droite ou à gauche) que les automobilistes ont le feu vert, mais que c'est également le cas des piétons.

Post a Comment