4 mars 2009

Dans le jeu de rôle en ligne Dofus, les Hôtels de Vente (généralement nommé HDV) sont un des moyens de vendre les objets récoltés, fabriqués ou obtenus lors d'un combat.


(Hotel de vente des paysans, Crédits : Ankama Games.)


Le principe consiste à mettre en vente une ressource en payant une taxe de mise en vente qui s'élève à environ 5% du prix de vente. Cette taxe de mise en vente est payable dès la mise en vente. Si quelqu'un achète un objet mis en vente, le montant équivalent est ensuite viré sur le compte en banque du vendeur. La vente s'effectue à l'unité, par dizaine ou par centaine. Si l'objet ne pas vendu au bout d'un certain temps, il est transmis à la banque.

Du côté des acheteurs, à part pour des articles dont les caractéristiques peuvent varier (notamment certains équipements), les acheteurs ne voient généralement que les lots avec les prix les plus bas. Concrètement, quand un vendeur propose du fer à 50 kama par unité et un autre à 40 kama, l'acheteur ne verra que le prix de 40 kama par unité. Ce sera de même pour le prix par dizaine et par centaine.

Il y a un HDV généraliste pour une grande partie des ressources obtenus lors d'un combats, et également des HDV spécialisés pour la majorité des métiers (HDV tailleurs, cordonniers, paysans, mineur, bijoutier, bûcherons, etc.)

Jusque là, rien de très passionnant... pour moi, le côté intéressant dans l'utilisation des HDV réside surtout dans le fait que les prix sont assez fluctuants et qu'il faut bien connaître la marge haute et la marge basse afin d'obtenir un bon prix.

Parfois, il peut être plus intéressant de racheter des ressources dans un HDV afin de remettre immédiatement en vente (bien sûr avec un prix supérieur) plutôt que de vendre à un prix encore plus bas que celui en vigueur. Si le prix actuel est vraiment trop bas, il est toujours possible d'entreposer les ressources à la banque et de les vendre un peu plus tard...

Cela dit, il se peut parfois que d'autres joueurs découvert le même filon que vous et s'engouffrent dans la brèche, parfois même en pratiquant des prix très bas. Dans ce cas, il vaut mieux observer le marché afin de voir si cela revient à la normale au bout d'un certain temps.

L'autre question que chaque vendeur doit se poser, c'est dans quelles quantités il faudra vendre ses ressources. Souvent, on ne peut mettre en vente que 5 lots, peu importe qu'on vende à l'unité, à la dizaine ou à la centaine.

Le vendeur a donc tout intérêt de vendre par dizaines ou centaines. L'acheteur par contre n'a pas forcément envie d'acheter de grosses quantités, il sera donc souvent tenté d'acheter à l'unité ou par dizaine. Cela dit, les ressources bon marché servent généralement à la fabrication d'autres ressources et peuvent dans certains cas quand même être vendu à la centaine (p. ex. farines pour la fabrication de pains).

Pour résumer, les hôtels de vente sont non seulement une façon de se débarrasser des ressources qu'on a en trop grande quantité et pour trouver une partie de ceux dont on a besoin, mais également un bon moyen de faire des bénéfices (virtuels) au passage, à condition d'être stratège et bon observateur.

4 Comments:

  1. Daniel said...
    Intéressant, il y a donc un jeu dans le jeu.
    damospace said...
    @Daniel : Le fait que Dofus soit un MMORPG (jeu de rôle massivement multijoueur) entraîne en effet une interaction entre les joueurs qui enrichit le jeu. Du coup, les joueurs doivent faire face à un environnement susceptible de changer... un peu comme dans la vraie vie, mais plus rapidement.
    Daniel said...
    Je ne suis pas habitué à ce genre de jeu, mais ils auraient pu mettre des prix fixe comme dans un jeu d'arcade classique, à moins que ce soit toujours comme ça dans les MMORPG, sinon je trouve ça original.
    damospace said...
    @Daniel : Ils auraient pu mettre des prix fixes en effet, mais je pense que cela aurait rendu le jeu moins intéressant.

Post a Comment