21 décembre 2008

Mes connaissances sur Plurk le savent déjà : Je passe actuellement pas mal de temps avec des jeux en ligne. D'abord, il y a eu Pennergame et puis c'est Dofus qui a suivi. Et Dofus, c'est bien plus complexe que Pennergame, et j'ai donc mis un certain temps pour en comprendre les finesses.

C'est quoi au juste, Dofus ?
Dofus est un MMORPG, un jeu de rôle en ligne massivement multi-joueurs, comme par exemple World of Warcraft. Pour simplifier à l'extrême, on choisit un des douzes personnages disponibles et on le fait évoluer dans le jeu. (On peut aussi choisir plusieurs personnages et les utiliser à tour de rôle). Dans le jeu, il s'agit de se battre contre des monstres (d'abord petits et ensuite de plus en plus grands) ou contre d'autres joueurs, d'exercer un ou plusieurs métiers (paysan, bûcheron, forgeron, cordonnier, etc.) et aussi de vendre ou de troquer les objets qu'on a récolté, fabriqué ou obtenu lors d'un combat afin d'obtenir ceux dont on a besoin. La petite touche en plus par rapport à d'autres jeux, c'est la pointe d'humour notamment dans les noms des personnages et des objets.

Le jeu est programmé en flash et peut être téléchargé gratuitement. Étant donné qu'il y a une interaction entre les divers joueurs, il faut obligatoirement être connecté sur Internet pour y jouer. Après avoir découvert les principales fonctions du jeu, il faut s'abonner (pour un prix d'environ 5 € par mois) pour continuer à faire évoluer son personnage.



Voilà pour la petite description, si vous voulez en savoir plus, vous trouverez pleins d'informations concernant le jeux d'abord sur le site de Dofus, mais également sur les fan-sites de Barbok et d'Everhate.

Évitez cependant les divers sites qui vous promettent de gagner des kamas (la monnaie de Dofus) facilement, car vous avez toute les chances de vous faire hacker votre compte suite à une transaction.

Et qu'est-ce que j'en pense ?

Je trouve que le jeu est très bien conçu dans la mesure où chaque joueur peut faire évoluer ses personnages à son rythme. Déjà en se concentrant plus sur les combats ou plus sur les métiers, et ensuite en choisissant les risques qu'on prend lors d'un combat. Un autre aspect sympathique, c'est de pouvoir effectuer certains combats plus ardus ensemble avec d'autres joueurs (qu'on connait parfois "en vrai"). On peut aussi échanger des messages publiques et privés avec les autres personnes connectées au jeu.
En même temps, Dofus n'est pas un club de rencontres, il est strictement interdit d'échanger ses adresses e-mail et d'autres coordonnées personnelles, surtout pour éviter que des mineurs peuvent être approchés par des personnes mal intentionnées.

Actuellement, je ne suis pas encore tout à fait arrivé au bout de la partie qu'on peut faire gratuitement, mais les limitations imposées aux joueurs non payants commencent à bien se faire ressentir.

MAJ du 23/12/08 :
Contrairement à ce que je pensais, le fait de s'abonner ne permet pas d'aller sur un serveur de son choix, au moins en ce qui concerne la langue du serveur. Du coup, je ne sais pour l'instant pas si je vais pouvoir jouer à Dofus dans une autre langue que Français. C'est bien dommage !

15 décembre 2008



Parfois, ça fait du bien de changer de registre. Voici le multi-instrumentaliste français Chris Joss avec une musique très inspirée des années soixante. Si vous aimez ça, procurez-vous l'album you've been spiked dont est tiré le clip et qui est entièrement dans la même veine.

Clip envoyé par ESLMusicDC.

Powered by ScribeFire.

12 décembre 2008

J'ai déjà expliqué dans la partie 1 pourquoi j'ai acheté le Netgear DM 111P plutôt qu'un modem routeur ou de commander une box auprès d'un FAI, et je vais maintenant raconter comment s'est déroulé l'installation.

Concernant les branchements, difficile de faire plus simple : une prise pour le fil du téléphone, une autre pour le câble ethernet et une dernière pour le secteur. Une fois branché et allumé, le DM111P s'est synchronisé très rapidement. Il ne fallait plus qu'à le configurer afin de pouvoir l'utiliser. J'ai tenté de faire cela avec la procédure de configuration Smart Wizard. Seulement, cette procédure s'est soldé par le message d'erreur suivant : "Erreur de syntaxe dans le fichier d'automate Mhstate.inf".

Du coup, j'ai rebranché mon vieux modem pour aller voir sur le site de Netgear pour trouver des pilotes actualisées, mais je n'en ai pas trouvé. Ensuite, j'ai fait le tour des divers forums pour voir si d'autres personnes ont eu le même problème que moi et il y avait pas mal de monde qui avait déjà rencontré ce problème, mais la solution indiquée (ouvrir le navigateur pour saisir les DNS du modem qui sont écrits en-dessous) ne marchait pas, car on me demandait un login et un mot de passe. J'ai tenté de mettre les informations de mon FAI, mais cela ne marchait pas.

Ne voulant pas me prendre davantage la tête avec l'installation de mon modem ethernet, j'ai fini par appeler la hotline Netgear. Le monsieur au téléphone m'a dit d'ouvrir un navigateur web, de saisir la fameuse DNS et taper "admin" comme login et "password" comme mot de passe. Ensuite, il a juste fallu saisir encore le login et le mot de passe de mon FAI, et c'était tout.

Grrrr ! C'était bien plus simple que je n'aurais imaginé. En plus, tout est expliqué dans la procédure manuelle...

Une fois ces étapes effectuées, tout marchait comme sur des roulettes, une connexion très stable et plus aucune déconnexion involontaire.

Je suis donc très satisfait de mon achat malgré l'installation un peu laborieuse.


Powered by ScribeFire.

11 décembre 2008

J'en avais envie depuis longtemps et je viens enfin de me l'offrir : mon premier modem ADSL ethernet.

Cela faisait très longtemps qu'on me disait que c'était plus stable et plus rapide qu'un modem ADSL USB. Cela dit, j'étais quand même assez content de mon BeWAN ADSL USB qui m'avait bien servi que ce soit sous Win98, WinMe ou Win2000.

Avec Windows XP par contre, ce n'était pas vraiment le pied. Le pire, c'était quand je perdais la connexion, alors que le modem semblait rester synchronisé. Dans ce cas (qui arrivait quand même assez souvent), il fallait débrancher et rebrancher le modem et le laisser se synchroniser avant de pouvoir enfin se reconnecter. Cela venait peut-être du fait qu'il y avait trop d'autres périphériques branchés sur les divers ports USB (clavier, souris, imprimante, webcam), mais peu importe la raison, c'était assez embêtant.

Alors pourquoi ne pas avoir opté pour une box ?
Tout simplement parce que je n'avais pas envie d'avoir une box spécifique à tel ou tel FAI que j'aurais peut-être dû renvoyer (ou revendre) en cas de changement de fournisseur d'accès internet, avec toutes les complications que ça engendre.
Et concernant les avantages d'une box (notamment la télévision via Internet), j'ai un débit trop faible pour être sûr de pouvoir en bénéficier...

Pourquoi avoir choisi un modem ethernet simple ?

A vrai dire, j'hésitais entre un modem ethernet simple et un modem routeur. Seulement, je n'étais pas très sûr qu'un routeur WiFi aurait fait l'affaire ou s'il ne fallait pas plutôt opter pour un routeur simple (éventuellement associé à du CPL). Ensuite, j'avais un peu peur d'investir une centaine d'Euros dans du matériel qui n'allait peut-être pas fonctionner comme prévu. J'ai donc préféré de faire au plus simple quitte à racheter plus tard un routeur.

Concernant le choix du Netgear DM111P
La première raison a été le prix, car je l'ai vu sur PriceMinister à moins de 20 Euro frais de port compris (modèle d'occasion bien sûr). Ensuite, la marque Netgear a une bonne réputation. En plus, ce modèle a eu quelques bonnes critiques et devait être rapide et facile à installer.

Est-ce que le Netgear DM111P est vraiment aussi rapide et facile à installer ?
C'est ce que vous verrez en détail dans la partie 2 de mon article.

Powered by ScribeFire.

8 décembre 2008

Je viens de voir les Black Angels qui étaient de passage au Grand Mix à Tourcoing (le 07/12/2008). Il passeront d'ailleurs aujourd'hui (08 décembre) à Paris (Elysée Montmartre) avant de partir vers l'Allemagne, la Belgique, les Pays Bas et le Royaume Uni.

Désolé pour ceux qui auraient peut-être eu envie d'y aller, je l'ai moi-même appris au dernier moment parce que je ne vérifie pas assez régulièrement quels groupes passent dans le Nord.

Alors, c'était comment ? Je dois avouer que j'étais agréablement surpris de voir que quelques centaines de personnes s'étaient déplacées pour voir le groupe. Beaucoup semblaient déjà connaitre leur musique, notamment leur premier album Passover que j'ai déjà présenté sur mon blog.

L'entrée du concert était très tôt (18 heures !), et il y avait The Black Box Revelation (B) comme premier groupe. Le duo belge avec guitare et batterie (un peu à la Black Keys) était pas mal, mais j'étais pas non plus triste d'en avoir raté une bonne moitié.

Après une courte pause, les Black Angels ont pris pas mal de temps pour leur test sono (alors que leur matériel était déjà installé) et ils ont démarré vers 19h30.

Les Black Angels ont joué les titres de leur dernier album Directions To See A Ghost (que je connais malheureusement très peu), mais aussi les titres phare de leur premier album (notamment The Sniper at the Gates of Heaven, Prodigal Sun et Black Grease).

J'étais surtout bluffé par le fait que les cinq membres du groupe n'arrêtaient pas d'échanger leur instruments, le guitariste passait à la batterie, le bassiste faisait les percussions alors qu'un des guitaristes prenait la basse et ainsi de suite. Du coup, c'est un peu compliqué d'expliquer le line-up du groupe.

On peut cependant dire que c'est Alex Maas qui se charge du chant et que Stephanie Bailey se trouve généralement derrière sa batterie, à moins de prendre en charge les percussions (ou à l'occasion la basse).
Christian Bland et Nate Ryan sont généralement à la guitare, alors que Kyle Hunt s'occupe à tour de rôle de la basse, des percussions, de la guitare ou des claviers. C'était souvent le duo Bailey/Hunt qui démarrait et structurait les titres grace à la batterie et la basse ou les percussions.

Après environ deux heures de concert le groupe s'est retiré, et on pouvait entendre que les membres du groupe allaient probablement passer au bar du Grand Mix. J'ai failli à deux reprises choper une liste des titres joués, mais j'ai fait chou blanc (j'espère que ceux qui les ont eu en profiteront pour les partager...).

Sinon, j'ai pu échanger quelques mots avec Alex Maas qui m'a dit qu'il a été agréablement surpris par l'ambiance et l'accueil en France. Il m'a également confirmé qu'il connaissait Dead Meadow et qu'il appréciait leur musique. Quand je lui ai dit que je préfère actuellement le premier album du groupe, il m'a conseillé d'écouter un peu plus souvent le deuxième album... et je pense qu'il a raison !

Plus d'infos sur le site officiel The Black Angels.


Powered by ScribeFire.

30 novembre 2008

Hier soir, une fois rentré du boulot, j'ai essayé de me connecter sur Internet, mais mon modem USB refusait obstinément de se synchroniser. Au bout d'une heure, j'appelle Cegetel/Neuf/SFR pour en savoir un peu plus. Au bout de cinq minutes, j'ai une conseillère au bout du fil. Celle-ci me conseille de m'équiper de nouveaux filtres ADSL, car les filtres ADSL seraient à changer tous les ans. Tiens, c'est la première fois que j'entends ça, mais soit, supposons qu'elle ait raison et achetons de nouveaux filtres pour mes trois prises téléphoniques. Je lui confirme donc que je ferai le nécessaire et la conseillère me promet de me rappeller le lendemain vers 15 h afin de savoir si le remplacement des filtres ADSL aura résolu le problème.

Ce matin, j'achète trois filtres ADSL et je remplace celui sur lequel est branché mon modem. Le modem ne se synchronise toujours pas. Je débranche les téléphones des autres prises téléphoniques, mais cela n'y change rien. Ensuite, j'attends l'appel de la conseillère.

A 18 h, la conseillère ne m'a toujours pas rappellé, et c'est donc à nouveau moi qui appelle. Cette fois, j'ai affaire à un homme. Celui-ci effectue quelques tests, et me déclare ensuite qu'il transmettra mon dossier à la cellule expertise et que cela prendra jusqu'à une semaine. Au bout de 48 heures (à partir du moment qu'on me donne cette information, et non à partir du début de la panne ni de mon premier appel), j'aurai cependant la possibilité d'emprunter gratuitement une clé 3G, contre une caution de 59 Euro.

Attendre jusqu'à une semaine, c'est pas terrible comme perspective, d'autant plus que je pourrais recevoir un e-mail important dans les prochains jours. Je décide donc de pousser un peu plus loin mes investigations, et je branche le modem USB sur un vieil ordinateur. Au bout de quelques secondes, les deux voyants verts sont allumés.

Le problème venait donc certainement de mon ordinateur et pas de la connexion. En effet, après quelques bidouillages sur mon nouveau PC, j'arrive aussi à me connecter avec celui-ci. Je décide d'appeller la Hotline une nouvelle fois pour leur signaler que le problème semble désormais résolu.

J'ai un autre homme au bout du fil. Celui-ci n'est pas du tout au courant de mon dernier coup de fil. Je lui dis que le problème semble venir de mon matériel et non du réseau et que cela fonctionne à nouveau. Le conseiller effectue quelques tests, alors que je viens de lui dire que j'arrive à nouveau à me connecter. Ensuite, il me déclare que ma connexion Internet est très bonne  (alors que je me trouve à plus de 3km du DSLAM), mais qu'il y a un souci avec mon filtre ADSL ou le fil entre le modem et le filtre. Je lui dis que je viens de remplacer le filtre ADSL aujourd'hui même. Réponse: "Alors ça doit être le fil."

J'aurais mieux fait de ne pas appeler la Hotline et de résoudre le problème sans leur précieux renseignements...


Powered by ScribeFire.

15 novembre 2008

En Allemagne, pendant que certains perdent leur temps s'amusent avec World of Warcraft, d'autres préfèrent une transformation virtuelle en sans domicile fixe.

En effet, le jeu gratuit en ligne allemand Pennergame ("Penner" étant le mot allemand pour "clochard") vous permet d'endosser l'habit d'un SDF imaginaire. Le but du jeu, c'est de grimper sur l'échelle sociale afin de devenir... pour devenir... une personne qui retrouve une vie "normale" ? Mais non, voyons, pour devenir la plus grande des fripouilles.

Et pour y arriver, tous les moyens sont bons, ramasser des bouteilles consignées, mendier, voler, attaquer les autres SDF ou même commettre des crimes... Pas étonnant que certains réclament l'interdiction du jeu qui figure selon le Spiegel parmi des 80 sites les plus populaires en Allemagne.

Pour ma part, j'ai plutôt tendance à penser que l'interdiction de ce jeu n'arrangerait en rien la situation des sans domicile fixe, c'est peut-être même le contraire. En effet, à force de jouer à ce jeu, aussi peu réaliste qu'il soit, on est quand même obligé de reprendre conscience de la misère sociale que représentent les SDF. Tout le monde est au courant, mais beaucoup tâchent de ne pas trop y penser, que soit par peur de partager leur lot ou par mauvaise conscience.

Et c'est justement à ce moment, qu'un jeu comme Pennergame peut inviter à parler des sans domicile fixe et des solutions pour les sortir de là.

Qu'en pensez-vous ? Seriez-vous choqué si un tel jeu existait en France ?



Powered by ScribeFire.

13 novembre 2008

Ceux qui ont un blog peuvent souvent remarquer qu'il n'y a qu'un petit pourcentage des lecteurs qui laissent des commentaires.

Cela est parfois assez frustrant, car même si l'on peut facilement retracer l'affichage d'un billet de blog, ce sont surtout les commentaires qui informent l'auteur si tel ou tel billet a intéressé quelques personnes.

C'est pour cette raison que Blogger a crée un petit outil qui permet aux lecteurs d'un blog de cette plateforme de laisser une petite appréciation avec un simple clic.

Pour l'ajouter, il suffit d'aller sur votre Tableau de bord, et de cliquer sur le lien Mise en page. Ensuite, cliquez sur le lien Modifier du cadre Messages blog. Cochez la case avant "Réactions :" et cliquez sur Modifications pour déterminer les propositions de réactions. A vous de voir si vous souhaitez uniquement d'en mettre des positives afin d'éviter de vous faire "casser la baraque" par un plaisantin (ou quelqu'un qui n'aime vraiment pas votre blog). Notez ensuite que vous pouvez même nommer cet outil différemment que Réactions.

Voilà le résultat sur un blog :



Comme vous voyez, le côté sympathique de cet outil réside surtout dans le fait qu'il est facile à intégrer et à modifier.

Il y a cependant un grand bémol concernant le premier point. En effet, si vous utilisez un modèle non standard, vous avez toutes les chances que l'ajout de cette fonctionnalité ne marchera pas. C'est par exemple le cas avec le modèle que j'utilise. Dans ce cas, il faudra remplacer une partie de votre modèle par du code "standard". Du coup, je préfère pour l'instant me passer de cette fonction...


Powered by ScribeFire.

12 novembre 2008


MAZZY STAR - FADE INTO YOU
envoyé par pierrot77. - Regardez d'autres vidéos de musique.

Pour moi, ce titre de Mazzy Star a quelque chose de magique. Est-ce la mélodie, la voix de Hope Sandoval, la guitare de David Roback ou encore l'arrangement ? Probablement un ensemble de tout cela...
Ce titre est tiré de So Tonight That I Might See qui reste pour moi le meilleur album de Mazzy Star.

Clip posté par MisterBrightside.

Powered by ScribeFire.

11 novembre 2008

Blogger vient de créer une nouvelle fonctionnalité qui permet d'afficher les personnes qui sont abonnées à votre blog.

Pour ce faire, il suffit d'aller sur Éléments de page et de cliquer sur Ajouter un gadget. Ensuite vous devrez cliquer sur Abonnés fidèles. Ce nouvel élément de page affichera ensuite les pictogrammes des personnes qui suivent votre blog via leur compte Blogger (et qui acceptent que leur picto soit affiché). Toutes les personnes abonnées à votre blog pourront le lire dans leur tableau de bord Blogger ou dans leur Google Reader.

Pour ma part, je trouve cette fonctionnalité pas tellement intéressante, dans la mesure qu'elle est réservée aux personnes qui ont un compte Blogger. En plus, je trouve qu'elle fait doublon avec le widget MyBlogLog et la Blogroll. Si vous voulez voir ce que ça donne visuellement, je vous invite d'aller voir le blog de CManu.



Powered by ScribeFire.

10 novembre 2008


Clip publié par totaro.

Powered by ScribeFire.

9 novembre 2008

Pourquoi planifier la publication de ses billets ?

En dehors de quelques cas évidents (p. ex. souhaiter l'anniversaire à quelqu'un), on pourrait penser que la publication programmée pour un instant déterminé relève du gadget. Pourquoi publier plus tard ce qu'on peut publier tout de suite ?

En vérité, il y a tout un tas de raisons :

  • Équilibrer votre fréquence de publication (ne pas publier plusieurs billets un jour et aucun billet un autre jour)
  • Publier vos billets au bon moment (quand ils risquent moins de se noyer parmi les autres billets)
  • Continuer à publier pendant une éventuelle absence (vacances, etc.)
Voyons maintenant comment on fait dans Blogger.
Après avoir ouvert le champ de rédaction, cliquez sur Options (en bas du cadre texte). Entrez ensuite la date et l'heure de publication souhaitée. Une fois la rédaction de votre billet terminé, vous n'avez plus qu'à cliquer sur Publier le message.

NB : Vous aurez toujours la possibilité de modifier vos billets planifiés via votre tableau de bord.

PS : J'ai testé cette fonctionnalité avec Blogger, mais elle fonctionne également avec ScribeFire. Si vous utilisez ce dernier, passez par Options (côté droit) puis Modifier la date (attention, le format est année/mois/jour).

27 octobre 2008



Voilà, c'est encore une fois CManu qui m'a invité à faire un autre tag musical, dont les règles sont les suivantes :
- Choisir 5 chansons qui vous ressemblent et expliquer pourquoi?
- Faire une playlist des 5 titres
- Rajouter en 6e position "La" chanson
- Taguer 5 personnes de votre choix


Concernant les titres : J'ai longuement réfléchi quels titres j'allais mettre, et j'ai failli mettre encore une fois quelques titres de Can, de The Fall, Bob Mould, Queens of the Stone Age, etc. Et puis, je me suis dit qu'il serait peut-être plus intéressant d'inclure une contrainte supplémentaire en sélectionnant uniquement des titres que j'aimais quand j'avais vers les 18 ans. D'autant plus que j'ai fini par comprendre que j'ai encore presque les mêmes goûts qu'à cette époque, même si j'ai quand même réussi à élargir mes connaissances musicales...

Scritti Politti - The Word Girl : Cela risque peut-être d'étonner certains, mais j'ai vraiment adoré ce titre au point de l'écouter en boucle avec mon baladeur.

Patti Smith - Gloria : L'album Horses fût un des premiers vinyles que j'ai acheté avec mon argent de poche, et je me souviens encore d'en avoir écouté réligieusement une face entière dans un magasin de disques à Bochum pour finalement ne pas l'acheter, à la grande déception de la vendeuse...

Violent Femmes - Promise : J'ai entendu ce titre à la radio et les paroles de Gordon Gano exprimaient exactement ce que je vivais... Pourquoi les filles auxquelles je m'intéressais ne faisaient rien pour m'encourager d'aller plus loin ? Eh, oui, j'étais un grand timide !

The Sensational Alex Harvey Band - Faith Healer : J'adorais comment les instruments arrivent les uns après les autres... et le texte me laissait rêveur...

The Velvet Underground - Venus in Furs : Velvet Underground fait partie des groupes qui m'ont le plus marqués, et le célèbre album avec la banane n'était pas le seul que j'aimais...

Brian Eno / David Byrne - Moonlight in Glory : J'ai choisi ce titre pour le numéro 6, car je l'aimais déjà dans les années 80 et que je l'ai redécouvert il y a quelques années. C'est peut-être le titre parmi ceux que je viens de présenter ici qui aurait le plus de chances de se trouver parmi les titres de mon lecteur mp3.

Et maintenant, la partie amusante, la désignation des victimes... Vu le temps que je passe (encore) sur plurk, je vais uniquement désigner des plurkeurs : Daniel, Aurelien, Alex, Quicksand et Petit flocon.


Powered by ScribeFire.

26 octobre 2008

Après une longue période sans billet, je m'y remets avec une nouvelle édition de ma rubrique Revu et corrigé, cette fois en version clip.


(Sun is Shining - Bob Marley, clip envoyé par Kaktusreggae)


(Sun is Shining - Finley Quaye, clip envoyé par ConradKilroy)

Powered by ScribeFire.


[Mis à jour le 11/11/08 pour remplacer le clip de Bob Marley.]

9 octobre 2008

Cette fois, ça s'est fait assez rapidement.

Hier, je me suis décidé de tenter l'écriture d'un article pour Track Buns et aujourd'hui l'article est déjà en ligne. J'ai été agréablement surpris par l'accueil qui m'a été réservé et il y a des chances que je vais rententer l'expérience.

Sinon, l'article est sur l'album Magic Potion du groupe The Black Keys.


Powered by ScribeFire.

6 octobre 2008

Macédoine no. 9

Comme d'habitude un billet pour parler de différentes choses.

Blogs de musique
C'était en juin de cette année que je vous ai présenté un blog prometteur et aujourd'hui ce blog se trouve à la place 18 du classement des blogs de Musique de Wikio. Bien sûr, je n'y suis pour rien, Eddie ne doit ce succès qu'à son talent et son énorme productivité.

Aujourd'hui, j'aimerais vous présenter un autre blog de musique à qui je souhaite une ascension aussi phénoménale. Cette fois-ci il s'agit d'un blog collaboratif mené par Aurélien Bessaguet qui participe également au Journal du blog. Le blog s'appelle Track Buns et vaut vraiment le détour, car les groupes présentés sur ce blog sortent de ce qu'on à l'habitude d'entendre un peu partout et qu'on y voit une joyeuse cohabition de temperaments, goûts et opinions.

Mon blog
semble se porter plutôt bien, malgré une diminution du nombre des billets pour le mois d'octobre. Je pense que cela est dû à la participation au concours du Journal du blog ainsi qu'à la rédaction de quelques billets explicatifs concernant Blogger et FeedBurner. Il y a donc toutes les chances que je continuerai d'en rédiger. J'utilise désormais presque toujours Scribefire pour rédiger mes billets, d'autant plus qu'il est maintenant possible d'ajouter des images via l'API de Blogger. En plus, contrairement à ce qui se passe avec Blogger, les images apparaissent à l'endroit où ils sont insérés et pas au debut du billet...

Powered by ScribeFire.

5 octobre 2008

Dans l'esprit de tout le monde, FeedBurner est l'outil qui permet d'estimer le nombre d'abonnés RSS d'un blog, ainsi que de gérer ses flux RSS.


Il arrive cependant que les gens ignorent que FeedBurner permet également d'avoir des statistiques concernant les visiteurs de son blog. J'ai déjà expliqué dans ce billet comment activer cette fonctionnalité.

Cette fois-ci, j'aimerais vous montrer quelles sont les informations sur vos visiteurs que FeedBurner vous fournit. Ces informations sont moins complètes que celles de Google Analytics, mais l'essentiel y est.

Les informations concernant les visiteurs se trouvent dans la rubrique Site Stats qui comporte ensuite les onglets Visitors, Pages, Incoming and Outgoing. Chacun de ses onglets peut être affiché jour par jour pour les derniers 30 jours, ou sinon pour les 7 ou 30 derniers jours.

L'onglet Visitors
Cet onglet vous fournit des informations générales sur vos visiteurs, comme par exemple le navigateur utilisé ou les pourcentages de provenance de vos visiteurs. Vous pouvez également consulter des informations comme les résolutions d'écran ou les systèmes d'exploitation. Il va de soi que ces informations ont leur importance quand il s'agit par exemple de modifier son modèle de blog ou encore dans la façon d'aborder certains sujets geek.



Dans le cas de mon blog, vous pouvez par exemple noter qu'il y a encore un pourcentage assez élèvé d'utilisateurs de Microsoft Internet Explorer 6.0.(ce qui est regrettable, mais c'est un autre sujet...). Vous noterez également que les différentes versions de Firefox sont tous indiqués séparément et que Chrome se noie dans les 7% de navigateurs divers.

L'onglet Pages
Comme on peut imaginer, cet onglet permet d'analyser son trafic en fonction des différentes pages. Cependant, cette fonction n'est disponible que pour les dix pages avec le plus grand nombre de visiteurs. Pour ces pages, vous pouvez obtenir des informations comme celles-ci :



Ce type d'information est notamment utile pour se rendre compte si le fait de soumettre certains pages à des Digg-like peut effectivement ramener des visiteurs.

L'onglet Incoming et Outgoing
Vous verrez grace aux informations accessibles via ces onglets d'où viennent vos visiteurs (moteurs de recherche + requêtes / sites) et par où ils quittent votre blog. Je trouve qu'il est toujours utile de regarder les requêtes de ses visiteurs, ne serais-ce que pour savoir si votre blog parle effectivement des sujets qui ont fait venir certains de vos visiteurs.
Petite anecdote : Il m'est déjà arrivé de parler de tondeuses à gazon sur mon blog et d'avoir eu des visiteurs qui étaient à la recherche d'informations sur les tondeuses intimes...

1 octobre 2008

"J'aimerais acheter la musique d'Alice" "J'adore la musique de la pub Rexona"... et j'en passe. Inutile d'être vendeur à la fnac pour avoir déjà entendu de tels propos.

Ces exemples montrent bien à quel point la pub peut contribuer à faire connaître des artistes, ou au moins quelques-uns de leurs titres. Je suppose que cela peut également représenter des gains conséquents pour l'artiste en question.

De toute façon, il faudrait être bien hypocrite pour leur reprocher de se "vendre", surtout de la part de personnes qui essayent de trouver leur musique à moindre frais.

En même temps, pour les fans de musique, cela peut être assez gênant d'entendre certains titres jusqu'à ce qu'on finisse par les détester, ou jusqu'à ce qu'on ne puisse plus les écouter sans penser à la pub en question.

Pour moi, cela a clairement été le cas de KT Tunstall, dont je n'ai jamais voulu entendre parler suite au matraquage médiatique lors du lancement du FAI Alice.

Et vous, cela vous est déjà arrivé d'être complètement dégoûté de certains titres à force de les entendre dans une publicité ?


Gabriella Cilmi - Sweet About Me
envoyé par GabriellaCilmi. - Regardez la dernière sélection musicale.

24 septembre 2008

Si vous avez des blogs de la plateforme Blogger dans vos flux RSS, vous avez actuellement toutes les chances de rencontrer un bug d'affichage.

Tant que vous n'affichez que le flux simple, tout se passe bien, mais dès que vous cliquez sur un lien pour afficher un billet, vous risquez de tomber sur la page des commentaires du billet concerné. Le problème est le même si vous essayez de passer en affichage "site" (comme montré ici avec Netvibes) :



J'espère que le bug sera corrigé rapidement, car quand on est sur une plate-forme comme Blogger, il est malheureusement impossible de résoudre soi-même ce type de bug, et rien que de le signaler à Blogger c'est déjà assez compliqué.

En attendant, j'espère que vous resterez quand même fidèle aux blogs concernés par ce bug et que vous passerez éventuellement par la home page pour lire les derniers billets.

Mise à jour du 28/09/2008 :
Suite au commentaire de thebloom et à mes propres recherches, je peux désormais confirmer qu'il s'agit d'un bug qui concerne uniquement l'affichage des flux RSS en provenance de Blogger dans Netvibes. Du coup, il faudra très certainement que ce soit Netvibes qui résolve ce problème. J'espère que cela se fera le plus rapidement possible et que vous ne m'en voudrez pas trop.

Mise à jour du 30/09/2008 :
J'ai l'impression que ce bug est désormais corrigé. Merci à tous ceux qui avaient relayé l'information !

21 septembre 2008



Clip envoyé par GomezBand.

20 septembre 2008

Quand on démarre sur Blogger, on se contente souvent de choisir un des 16 modèles de base de Blogger (dont beaucoup existent en plusieurs déclinaisons), selon la devise : peu importe la forme, c'est surtout le contenu qui compte.

Et puis, à force de découvrir d'autres blogs dont certains qui utilisent exactement le même modèle que vous, vous aurez probablement un jour envie de modifier votre modèle afin de le rendre unique.

Une des solutions pour y arriver consiste à prendre un modèle existant et d'en modifier les couleurs. Pour se faire, rendez-vous sur le Tableau de bord de votre blog et cliquez sur Mise en page. Ensuite, cliquez sur Polices et couleurs.

Vous pouvez maintenant indiquer un nouveau coloris pour chaque élément de votre modèle de blog (arrière plans, liens, titres...). Cela se fait soit en cliquant sur la case d'une couleur, soit en tapant le code hexadécimal de la couleur souhaitée.



Attention : Certains modèles (notamment des modèles élaborés) font appel à des fichiers d'images de décoration et d'arrière-plan qui resteront tel quel. Cela rendra une modification des couleurs de votre blog par ce biais impossible ou peu esthétique. Dans ce cas, il faudra envisager une modification de ces images avec un logiciel de traitement d'images.

Après avoir modifié les couleurs, vous pouvez également modifier les polices de votre modèle. Là encore, votre marge de manœuvre dépend de votre modèle. C'est entre autres pour cette raison qu'il peut être très utile de faire un petit blog test afin de vérifier le comportement et les possibilités de modification d'un modèle qui vous paraît intéressant.

Ensuite, vous n'avez plus qu'à enregistrer vos modifications. En cas de problème, vous pourrez d'ailleurs annuler les modifications ou revenir au modèle par défaut (les couleurs et polices par défaut du modèle que vous avec sélectionné ou chargé en dernier).

NB : Ce menu est également très pratique pour noter les codes hexadécimaux des couleurs de votre blog qui vous permettront d'adapter les couleurs de vos divers widgets.

17 septembre 2008

Le site Feedburner (qui a été racheté par Google) est surtout connu pour la gestion des flux RSS (notamment l'estimation des abonnés RSS et la présentation du flux RSS), mais ce service permet également d'avoir des informations concernant les visiteurs de son blog.

Voici comment il faut faire.

1) Inscrivez-vous gratuitement sur Feedburner

2) Créez le flux FeedBurner de votre blog (Burn a Feed)

3) Allez sur l'onglet Analyse

Tout en bas se trouve le service FeedBurner Stats PRO (cela s'appelle Pro parce que c'était une option payante, mais maintenant c'est gratuit).

4) Cochez
Item views
Item link clicks
Visitors, page views,...


5) Si vous souhaitez exclure vos propres visites, cochez également
Exclude visits from this computer



6) Vient ensuite la seule étape un peu délicate.

Choisissez le type de votre blog (Blogger, WordPress, etc.) et suivez les instructions pour créer un code Html à insérer sur votre blog.

Concernant Blogger, il y a deux procédures. Dans mon cas (qui devrait être le cas le plus fréquent), j'ai dû suivre la procédure pour Layouts (en français Mise en page). Ce sera également votre cas si vous avez un onglet Elements de la page.

Suivez les instruction pour afficher le code html de votre blog et ajoutez le code html généré par FeedBurner au bon endroit.

Attention : Il n'est jamais trop prudent de faire une sauvegarde de votre
modèle. Je décline bien sûr toute responsabilité concernant ces modifications. Cela dit, ça devrait bien se passer et même dans le pire des cas, vous devrez juste charger un modèle clean et ajouter vos widgets.


Enregistrez le modèle de blog modifié. C'est tout. Vous pourrez désormais consulter les statistiques des visites sur votre blog et de vos flux avec FeedBurner.

Si jamais vous trouvez que c'est trop compliqué vers la fin, je peux prochainement faire une suite pour expliquer de façon plus détaillée la dernière étape.

13 septembre 2008

Désolé pour mon dernier billet où j'avais fait mine de parler du guest blogging pour finalement assez vite dévier sur mon auto-promo...

C'est embêtant dans la mesure où j'avais vraiment envie d'en parler, car je trouve l'idée intéressante, même si ne suis pas encore très sûr que les résultats soient forcément au rendez-vous.

Donc commençons au début. Pour moi le guest blogging, c'est quand quelqu'un écrit pour un blog qui n'est pas le sien (donc un blog collaboratif, ce n'est pas du guest blogging).

Les raisons de faire du guest blogging peuvent être multiples, soit l'auteur n'a pas (encore) de blog, soit le blog de l'auteur est habituellement centré sur d'autres sujets et l'auteur souhaite donc le publier à un endroit plus approprié, soit l'auteur veut toucher un autre public qu'habituellement, et j'en passe.

Je pense qu'il convient également de différencier le guest blogging du blog sitting, car dans le deuxième cas, il s'agit plutôt de continuer l'activité d'un blog pendant l'absence de son auteur habituelle, alors que le guest blogging est plutôt une intervention ponctuelle.

Petite Grande parenthèse : Dans les commentaires de mon dernier billet, je me suis déjà un peu expliqué pourquoi mon billet écrit dans le cadre du concours du Journal du blog s'apparentait quand même à du guest blogging. Premièrement, je ne fais pas partie des contributeurs officiels du JdB et mon billet à donc dû être validé et publié par un membre de son équipe et deuxièmement je souhaitais y publier un billet bien avant le concours.

Vous êtes encore là ? Tant mieux, car c'est seulement maintenant que cela risque de devenir intéressant (enfin, je l'espère...). J'aimerais continuer à expérimenter avec le concept du guest blogging, autant dans le rôle du hôte que dans le rôle de l'auteur, car je pense que cela peut être une façon plus originale (et peut-être un peu moins nombriliste) de nouer des contacts entre différents blogs et leur public respectif que de présenter tel un tel blog dans un billet.

Concrètement, si quelqu'un dont le blog est plutôt centré sur l'informatique a envie d'écire un avis sur un album, il serait envisageable de le faire sur mon blog. Et si j'ai envie d'écrire disons par exemple sur un site qui permet de calculer et suivre sa consommation de carburant afin de prendre toute mesure utile de la reduire, j'essaierais de m'orienter vers un blog davantage écolo que le mien. Le but du jeu étant bien sûr que cela soit intéressant pour l'hôte comme pour l'auteur, en sachant qu'en dernier lieu la décision de publier ou non appartient toujours à l'hôte.

Conclusion : Si vous avez envie de vous y lancer que ce soit comme hôte ou comme auteur, faites-moi signe ! Et puis, si vous avez déjà fait du guest blogging, racontez-nous comment cela s'est passé !

9 septembre 2008

Je viens de me livrer à un exercice un peu particulier - le guest blogging. Je l'ai fait pour plusieurs raisons.

D'abord, parce que j'avais depuis longtemps envie de rédiger un billet pour le Journal du Blog. Ensuite, le concours lancé pour fêter les six mois d'existence de ce site a bien sûr été une motivation supplémentaire. En dehors des lots attractifs, il y a aussi et surtout la certitude que le billet rédigé pour cette occasion allait être remarqué s'il en valait la peine.

Et puis j'ai vraiment eu l'envie de rédiger ce billet parce que je viens de constater qu'il y a actuellement une nouvelle tendance de mettre des widgets de traduction sur son blog ou encore de décliner son blog dans plusieurs langues.

Je ne mets aucunement en cause les bonnes intentions des blogueurs qui procèdent ainsi, notamment l'envie de partager ses idées avec le plus grand nombre. Cependant, on devrait aussi avoir les moyens de ses ambitions.

C'est pour cela que j'essaie de répondre à la question suivante : Faut-il se méfier des poissons polyglottes ?

3 septembre 2008

Macédoine no. 8

Comme d'habitude, un billet pour parler de divers sujets.

J'ai raté le Blog Day
Eh oui, je n'étais pas chez moi le 31/08, du coup je n'ai pas participé au blog day. Enfin, depuis ma participation de l'année dernière, j'essaie de vous présenter des blogs pas trop connus dès que j'en découvre un qui me plaît, donc ce n'est que partie remise.

Pour aujourd'hui, je vais déjà vous mettre les liens vers trois blogs que je lis et qui ont participé au Blog Day :
Le Journal du Blog
Aurelien Bessaguet
Le Choix de Mlle Eddie

Les vacances, c'est bien...
...mais qu'est-ce que la reprise est difficile. Je pense que j'ai toujours besoin de prendre du recul par rapport à mon blog pour vraiment retrouver le plaisir d'écrire plutôt que vouloir publier "quelque chose" pour ne pas faire moins bien (en terme de visiteurs, position Wikio, Technorati, etc.) que le mois précédant. En attendant de retrouver l'inspiration, je m'amuse un peu sur Plurk...


29 août 2008

78 Stone - Gomez



Clip envoyé par GomezBand.

28 août 2008

J'ai déjà eu l'occasion de présenter Deezer et Jiwa et je pense que chaque amateur de musique se doit de s'inscrire sur au moins un d'eux (sauf éventuellement si l'on s'en sort très bien avec Last.fm) afin de pouvoir

1) se faire rapidement une opinion sur des groupes dont on a entendu parler
2) proposer des titres en écoute (streaming) sur son site ou blog
3) faire des playlists
4) etc.

Jusqu'ici tout va bien. Seulement, vous risquez de me dire "Oui, mais je vais quand même pas m'inscrire partout, non?" et c'est une remarque pertinente.

Pour ma part, je constate que j'utilise surtout Deezer et Last.fm parce que j'ai parfois été déçu de ne pas trouver certains titres ou albums sur Jiwa. En revanche, le son est généralement bien meilleur sur Jiwa.

Si vous souhaitez un comparatif plus complet et surtout plus objectif, je vous recommande ce très bon billet avec le titre Jiwa vs. Deezer du blog Le Choix de Mlle Eddie. Vous m'en direz des nouvelles, d'accord ?

27 août 2008

Ceux qui ne sont pas encore passés aux flux RSS ainsi que ceux cherchent à en savoir plus pourront se pencher sur une série d'articles publiés par Astrid Girardeau sur le site écrans du journal Libération.

Cela s'appelle Dans l'RSS du temps et vous y trouverez d'abord une petite explication concernant les flux RSS, et ensuite toute une série d'interviews de personnalités du net qui expliquent comment et pourquoi ils utilisent les flux RSS.

Comment j'ai entendu parler de ces articles ? Tout simplement parce que je suis abonné au flux RSS du site écrans...

26 août 2008

22 août 2008

Petit bilan Plurk

Je vous ai déjà fait une petite présentation de Plurk ici, et cette fois je vais tenter de refaire un petit bilan quelques semaines plus tard.

Je pense avoir eu de la chance de tomber dès le départ sur quelques plurkeurs assez actifs avec au moins une vingtaine d'amis, ce qui m'a permis de dépasser assez rapidement le stade du "qu'est-ce que je fous ici".

(Malheureusement, quelques personnes ne dépassent jamais ce premier stade et laissent tomber Plurk avant de l'avoir vraiment découvert.)

Ensuite, je tiens à signaler que mon utilisation de Plurk ne se résume pas à partager des liens, j'y vais surtout pour discuter et bien sûr aussi pour bien rigoler de temps en temps. Dans ce cas, j'estime qu'il faut au moins une bonne dizaine d'amis Plurk pour ne pas trop s'y ennuyer. Je ne me souviens plus exactement, mais il m'a fallu environ une dizaine de jours pour vraiment commencer à bien discuter sur Plurk.

Mon conseil, c'est d'être curieux et de regarder les profils et plurks de personnes que vous croisez afin d'en trouver qui vous semblent intéressantes. Une fois qu'on est bien lancé, le problème, c'est plutôt de ne pas passer trop de temps sur Plurk...

J'ai d'ailleurs été agréablement surpris d'avoir quasiment toujours été accepté comme ami Plurk quand j'en ai fait la demande, et généralement très vite.

Et quand on a plus de 50 amis Plurk (ce qui n'est pas mon cas, au moins pour l'instant...), il est peut-être déjà temps de ne plus suivre les plurks de tout un chacun et/ou d'utiliser la fonction "Muet" pour certains plurks moins intéressants ou encore de faire carrément un Mark All As Read quand il le faut...

A vous de trouver le juste équilibre en fonction de votre disponibilité et de votre envie de communiquer !

Entre temps, vous pourrez profiter de votre plus grand Karma pour personnaliser l'apparence de votre profil Plurk, si cela vous dit, bien sûr.

Pour finir, j'aimerais encore donner deux petites astuces à ceux qui débutent sur Plurk :
1) Pour faire un lien vers une autre personne dans un plurk, il suffit de faire précéder son pseudo d'un @.
2) Si vous postez une URL, vous pouvez mettre son descriptif entre parenthèses derrière afin que vos amis ne voient qu'un lien "brut".


11 août 2008

Si vous êtes inscrit sur le digg-like français Blogasty, vous avez probablement déjà reçu un message qui vous invite à modifier votre espace personnel afin d'indiquer le prix mensuel que vous souhaiteriez toucher pour la mise à disposition d'un encart publicitaire 125x125. Le prix conseillé se situe entre 10 et 100 Euro, selon votre classement sur Blogasty.

Le prix que vous aurez renseigné se retrouvera ensuite sur la page Blogasty Ads Service qui contient l'ensemble de blogs qui se proposent d'inclure une pub 125x125, triés selon leur Karma (classement interne Blogasty). Autrement, Blogasty semble pour l'instant offrir ce service gratuitement, ce qui le rend intéressant pour les blogueurs, mais également pour les annonceurs.

Une petite visite sur cette page peut d'ailleurs s'avérer utile pour les blogueurs qui hésitent quel prix ils pourront fixer pour leur encart.

A mon avis, une initiative prometteuse, à condition que les annonceurs seront au rendez-vous.

10 août 2008

Passover (publié en 2006) est le premier album du groupe The Black Angels. Le groupe d'Austin, Texas avait déjà publié un CD quatre titres en 2005, et le dernier album du groupe paru en 2008 s'appelle Directions to See a Ghost.

Le nom du groupe semble être tiré du titre Black Angel's Death Song de Velvet Underground et il est évident que The Black Angels sont fortement influencés par ce groupe, et notamment des albums comme The Velvet Underground & Nico. A mon avis, ces sont plutôt d'autres titres du même album comme Run, Run, Run ou Venus In Furs qui montrent l'influence du Velvet Underground sur The Black Angels.

Ceci dit, on aurait tort de voir dans les Black Angels une sorte de réincarnation (ou pire un clone) des Velvet Underground. En effet, les Black Angels ont bien leur personnalité à eux. Par exemple, ils mettent l'accent sur le côté hypnotique de leur musique, tout en délaissant le côté brut des Velvet Underground.

Du coup, la musique devient plus psychédélique et moins expérimentale. Je pense que c'est dû au chant d'Alex Maas (dont la voix ressemble un peu à celle de Jim Morrison), mais aussi aux arrangements soignés. Il est donc normal de saluer également les performances de Stephanie Bailey (batterie), Christian Bland (guitare), Nathan Ryan (basse) et Jennifer Raines (claviers).

A noter également que le groupe n'a aucunement besoin de s'éterniser pour entrainer l'auditeur dans son univers, et qu'il sait en plus terminer ses titres.

Quant aux différents titres, j'ai découvert The Black Angels avec l'excellent titre Black Grease, mais je trouve que presque tous les autres titres (à part éventuellement Better Off Alone et Bloodhounds on My Trail) sont du même niveau, sans pour autant trop se ressembler.

Un album à découvrir d'urgence.

Site officiel des Black Angels
Clip Sniper at the Gates of Heaven (live)
Clip Black Grease


Découvrez The Black Angels!



31 juillet 2008

Macédoine no. 7

Comme d'habitude, un billet pour parler de plusieurs sujets.

Les flux RSS pour se tenir au courant
Je viens de découvrir via le Journal du Blog qu'il y aura toute une série d'articles concernant les flux RSS sur le blog Paroles Chroniques (que je ne connaissais pas encore). Ces articles s'adresseront surtout à ceux qui ne s'y sont pas encore mis et qui ne se doutent même pas à quel point le flux RSS peuvent simplifier la vie d'un internaute averti (geek ou non-geek).

Nouveau classement Wikio
Sans grande surprise, le mois de Juillet se solde pour mon blog par une petite descente dans le classement des blogs français, mais rien de dramatique, surtout compte tenu d'un mois avec peu de billets.

Coup de gueule concernant BlogBang
J'avais relayé il y a deux mois la déclaration de BlogBang comme quoi cette régie publicitaire avait l'intention de doubler les revenus des petits blogueurs. Cela a effectivement été le cas pour les mois de mai et juin.
Seulement, pour le mois de juillet, je constate malgré le nouvel barème de calcul soi-disant plus avantageux pour des blogueurs comme moi des gains encore inférieurs à ceux du mois d'avril (et ceci malgré des statistiques tout à fait comparables pour ces deux mois).
Affaire à suivre...

27 juillet 2008


J'ai découvert Plurk il y a deux semaines, quelques jours avant de partir en vacances (via un utilisateur de Pownce). Comme vous savez probablement, Plurk est une plate-forme de micro-blogging qui permet d'envoyer des petits messages (plurks) et liens à tout le monde (qui va sur Plurk bien sûr), à ses amis ou encore qu'à une seule personne (on parle dans ce cas d'un Plurk privé).

Un aspect que j'aime bien avec Plurk, c'est la Timeline (ligne de temps, dans la partie haute de la fenêtre) qui permet d'afficher au choix Tous les plurks, Ses plurks ou les Plurks privés. (Bien sûr, l'affichage Tous les Plurks comprend également vos plurks ainsi que les plurks privés.) Les messages sont ancrés dans le temps et défilent lentement vers la droite. De ce fait (et également suite à la limitation des messages à 140 caractères), les messages ressemblent presque à une conversation via IRC. Autrement dit, on retrouve une certaine légèreté, car de toute façon, les plurks ne sont pas faits pour durer.

Sinon, on trouve sur Plurk également un classement des membres en amis et fans (comme sur Pownce) et vous pouvez même bloquer les membres qui vous importuneraient.

Un autre aspect particulier de Plurk est la notion de Karma qui reflète à la fois votre popularité et votre comportement sur Plurk. Vous pouvez en effet augmenter votre Karma en invitant d'autres personnes, en plurkant régulièrement, en rédigeant des plurks qui auront beaucoup de réponses, etc.

Certains trouverent sans doute cette idée puérile, d'autant plus qu'on peut très bien utiliser Plurk avec un Karma à zéro. Pour ma part, je pense que ce système de Karma renforce encore le côté ludique de l'application, ce qui n'est pas pas pour me déplaire.

Sinon, la configuration et l'utilisation est plutôt intuitif, à un détail près : les plurks privés. Sachez d'abord que vous ne saurez envoyer de plurks privés qu'à vos amis. Ensuite, veillez que le pseudo de la personne à qui vous souhaitez envoyer le message privé apparaît bien dans le champ Uniquement et qu'il est surligné en jaune et suivi d'une croix rouge. Dans tous les autres cas, votre message sera publique ! Une fois le plurk privé envoyé, il apparaîtra avec un petit cadenas.

Voilà, je pense avoir fait le tour de la présentation de Plurk, si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser dans les commentaires, et j'essaierais d'y répondre.

Sinon, si jamais vous souhaitez tester Plurk, vous pouvez cliquer sur ce lien pour découvrir ma page Plurk.

23 juillet 2008

De retour, enfin...

Me voilà de retour sur Internet et mon blog, avec un petit contre-temps dans la forme d'un ordinateur qui refuse de démarrer.

La bonne nouvelle: ce n'était pas le disque dur, je n'ai pas perdu d'informations.
La mauvaise nouvelle: la réparation de mon vieux PC (nouvelle alimentation ou carte mère) aurait coûté pratiquement aussi cher qu'un PC comparable d'occasion, du coup je m'en suis offert un, doté de Windows XP (j'étais encore sous Windows 2000).

Je donc passé les derniers jours à bidouiller, télécharger, configurer, transférer et seulement un peu de temps à rattraper mon retard de lecture. Normalement, tout devrait rentrer dans l'ordre d'ici quelques jours.

12 juillet 2008

Vous savez probablement que Netvibes permet depuis la version Ginger à toute personne inscrite de créer son "univers". Un tel univers offre à tout le monde l'accès au choix de flux RSS et de widgets publics de la personne concernée.

Je trouvais que c'était assez laborieux de copier les flux de ses blogs préférés dans son univers netvibes. Voici donc une petite astuce pour le faire très facilement. Il suffit de cliquer sur l'enveloppe qui apparait quand on bouge la souris sur un widget. Choisissez ensuite l'option Envoyer vers ma page publique, confirmez et le tour est joué.


Il y aura peut-être la moitié des utilisateurs de netvibes qui passeront par ici qui me diront "Bien sûr que c'est comme ça qu'il faut le faire, tu faisais quoi avant ?" Eh, bien, j'allais tout simplement dans mon univers pour ajouter les flux en question en indiquant l'URL du blog, même si j'y étais déjà abonné...

Je compte donc sur vous pour me dire comment vous faisiez avant, et si je suis l'avant-dernier à avoir trouvé cette astuce, j'essaierai d'en trouver une meilleure la prochaine fois !

PS: Vous avez peut-être remarque la dernière des 4 propositions qui s'appelle Promouvoir sur mon blog. Cette fonction peut être utilisé pour créer le code html pour un bouton netvibes pour le flux de votre choix (p. ex. celui de votre propre blog) que vous pourrez coller sur votre blog.

11 juillet 2008

Voilà l'été

9 juillet 2008

L'idée semble convaincante : Rassembler une bonne partie de ses comptes de services web 2.0 (Flickr, Last.fm, YouTube, etc.) dans un seul et même endroit.

Le but étant de permettre à nos amis plus ou moins virtuels sur un service de voir nos activités publiques sur d'autres services, comme par exemple faire découvrir à des amis de Last.fm nos photos sur flickr (ou faire découvrir nos artistes préférés à des amis sur flickr).

Voilà en gros l'idée de FriendFeed (que je n'ai pas encore testé). Cette idée a également servi de base pour Swurl (actuellement en phase béta).

Ce service gratuit permet d'ajouter les sources suivantes :
Amazon, Blockbuster, Blogger, Del.icio.us, Digg, Facebook, Flickr, FriendFeed, Last.fm, Pandora, Picasa Web Albums, StumbleUpon, Tumblr, TypePad, WordPress, Yelp et YouTube.

La présence de Blogger, WordPress et TypePad semble indiquer que ce service s'adresse aussi aux blogueurs, et c'est d'ailleurs une des raisons qui m'ont donné envie de tester Swurl (l'autre étant la présentation de la Timeline).

Hélas, dans le cas de Blogger, vous pouvez en effet indiquer votre URL Blogger, mais avec le résultat suivant : vous trouverez les billets de votre blog dupliqué sur Swurl, la mise en page, les commentaires et widgets en moins et la possibilité de commenter sur Swurl en plus.

Ce n'est pas vraiment très réussi comme intégration et du coup j'ai fini par supprimer le lien vers Blogger. C'est dommage, car vu que Swurl ne supporte pas MyBlogLog ou Pownce (et que je n'utiliser pas Twitter pour l'instant), mes sources se réduisent actuellement à Last.fm et YouTube.

De toute façon, je pense que ce genre de service peut être intéressant pour certains, mais pas forcément pour les blogueurs. Surtout pour ceux qui souhaitent que leur blog reste la partie essentielle de leur activités publiques sur internet.

Si vous souhaitez y jeter un coup d'oeil, vous pouvez visiter mes pages Swurl.

7 juillet 2008

Macédoine no. 6

Comme d'habitude, un billet groupé pour parler de divers sujets.

Je ne suis pas un collectionneur dans l'âme
...
...mais qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour son fils. Son fils qui mange des petits écoliers et qui se met à collectionner les magnets des 22 régions de France.

A raison de deux magnets par boîte, ça fait déjà un minimum 11 paquets à acheter, mais dans la réalité, c'est largement en-dessous de ce qu'il faut.

Et ceci même quand on s'inscrit sur divers forums pour faire des échanges. Car pour faire un échange, il faut toujours avoir une des régions que quelqu'un cherche, et inversement.

Enfin, je devrais y arriver dans les jours qui suivent !

A propos des forums, justement

Je constate qu'on y trouve un peu de tout, aussi bien des gens aimables et réactifs que des gens qui postent des messages et qui "oublient" par la suite de répondre et d'actualiser leur messages.

Mon blog passe en mode vacances

D'ailleurs, je devrais plutôt dire, mon blog vient de passer en mode vacances, car cela fait déjà quelques jours que mon blog fonctionne au ralenti.

Cela dit, je préfère encore me taire plutôt que de poster des billets coûte que coûte. En revanche, je ne partirai que pendant une semaine, je vais donc probablement me passer de blogsitter.

1 juillet 2008

J'aime bien les reprises, c'est un peu comme un peintre qui se fait inspirer par le tableau d'un autre.

Aujourd'hui je vous propose deux reprises, la première assez surréaliste, et la deuxième qui fait un peu l'écho au récent tag concernant la chanson française.

Découvrez The Yardbirds!


Découvrez Boney M.!




Découvrez Françoise Hardy!


Découvrez Natacha Atlas!

29 juin 2008

J'ai déjà présenté Blogger in Draft, le laboratoire de Blogger.

Comme j'ai pu lire dans Le Journal du Blog, il y a en ce moment quelques nouveautés en préparation, comme par exemple la possibilité d'afficher les commentaires sur la page d'accueil de votre blog, ou encore l'évaluation de vos billets par vos lecteurs.

Malheureusement, il semble que ces fonctionnalités ne soient par encore tout à fait au point, je vous conseille donc vivement d'effectuer quelques tests et de sauvegarder votre modèle, notamment si vous modifiez le code html de votre modèle.

Sinon, si ces nouvelles fonctionnalités (dont certains fonctionnent plutôt bien, comme par exemple la blogroll dynamique) vous intéressent : Vous pouvez désormais cocher une case du tableau de bord Blogger in Draft qui vous permettra d'utiliser par défaut ce tableau de bord, sans devoir à chaque fois passer par draft.blogger.com.


C'est probablement la meilleure façon d'être au courant des dernières nouveautés de Blogger qu'on veuille les tester ou pas. Si jamais une fonctionnalité vous intéresse, je vous conseille quand même d'aller d'abord lire les commentaires de ceux qui l'ont déjà testé.

Et si jamais ça ne marche pas sur votre blog alors que ça devrait fonctionner sans problème, n'hésitez pas à le signaler (en anglais... désolé). Avec un peu de chance, quelqu'un vous indiquera une façon de résoudre votre problème.

MAJ du 30/06/2008:

Comme vous pouvez lire dans les commentaires de ce billet, il existe un moyen de faire marcher la fonctionnalité des commentaires sur la page d'accueil. Il suffit de remplacer une partie du code html de votre blog (sauvegardez quand même votre modèle...). Plus de détails sur le blog Blogger au bout du doigt. Merci à Blogaetan de nous l'avoir signalé.

28 juin 2008

Les chaines, aussi appelés patates chaudes, c'est une tradition bien sympathique chez les blogueurs (il y en avait même sur Ciao). Il y en a parfois qui font semblant de ne pas être content de "devoir" s'y plier (ou qui ne le sont vraiment pas), mais bon, que ceux qui n'ont pas envie de participer ne le fassent pas, point barre.

Cette fois, c'est encore CManu que je dois remercier pour l'invitation cordiale de répondre à cinq questions simples en apparence, mais finalement pas évidentes.

1) Quelle est la chanson française qui évoque ton enfance ?

Je dois dire que ça commence bien... comme certains savent déjà, j'ai grandi en Allemagne, donc de la musique française, il n'y en avait pas des masses. De la bonne musique française, encore moins. Du coup, les quelques chansons françaises que j'ai pu entendre, c'était bien des titres comme L'été indien de Joe Dassin ou d'autres titres du même genre...

2) Quels sont ta chanteuse et ton chanteur préférés ?

Pas facile non plus comme question. Il est clair que je ne pourrais jamais aimer un groupe si la voix du chanteur ou de la chanteuses ne me plait pas du tout, mais la plupart du temps les voix ne sont qu'un élément parmi d'autres qui font que j'aime tel ou tel groupe.

Si j'essaie de faire le plus possible abstraction des instruments pour m'intéresser uniquement au chant, il y a quand même pas mal de noms qui me viennent à l'esprit :

Chanteurs :
Damo Suzuki, Pete Shelley, David Sylvian, Finley Quaye, Captain Beefheart, Peter Murphy,...

Chanteuses :
PJ Harvey, Anita Lane, Hope Sandoval, Beth Orton, Elisabeth Fraser,...

J'ai cherché pendant un bon bout de temps pour trouver deux chansons parfaites pour illustrer mes propos, mais à chaque fois je me suis dit, c'est presque ça, mais pas tout à fait. Finalement, je me suis décidé de prendre ce duo avec Robert Plant et Sandy Denny :


Découvrez Led Zeppelin!


3) Quel est aujourd'hui l'air que tu fredonnes ?

Déjà, je chante très mal, et en plus la musique que j'écoute ne se prête pas vraiment au fredonnage...
Essayez un peu si vous y arrivez :


4 ) Quel est ton meilleur souvenir de concert ?

Il se trouve que je ne suis pas un grand amateur de concerts, pour la simple raison que je m'attends à autre chose que de voir un groupe tenter de reproduire le son d'un album sur scène, parfois même en utilisant des bandes préenregistrées. Sinon, parmi les rares concerts auxquels j'ai assisté, je retiens surtout :
The Violent Femmes à Hagen (dans une discothèque)
David Sylvian à Cologne (à la Philharmonie)
Damo Suzuki à Roubaix (dans une petite salle)

et le meilleur souvenir des trois, c'est David Sylvian.

5) Quels chanteurs ou chanteuses représentent mieux la France ?

Encore une drôle de question, qu'est-ce que j'en sais... tiens je vais me défiler cette fois, car je ne suis même pas Français et je vais donc répondre à la question quel groupe représente mieux mon pays d'origine :
je dirais Rammstein et Tokio Hotel pour le présent (pas très glorieux, hein ?) et Can, Tangerine Dream et Kraftwerk pour le passé.

Voilà... j'ai réussi à répondre (sans trop me défiler). Il ne me reste plus qu'à désigner mes victimes... Je choisis donc
José Phinebacker du blog Chez Phinebacker
Nico du blog Calyptratus
Emeline du blog eBlog
Freehug du blog Freehug
Eddie du blog Le choix d'Eddie (déjà taggé par CManu)

La seule excuse de non-participation que j'accepterais, c'est d'avoir battu CManu au blind test.

(*Il y a un GROS mensonge caché quelque part dans le titre.)

MAJ du 29/06/2008 :
Je viens ENFIN de comprendre que TOUTES les questions se réfèrent à la chanson française. Je constate en même temps que les réponses aux questions 2), 3) et 4) ne collent pas du tout. Voici donc des "bonnes" réponses :

2)
Chanteuses préférée : Catherine Ringer
Chanteur préféré : Serge Gainsbourg

3)
Par exemple Petite fille princesse des Rita Mitsouko

4)
Carte de séjour à Recklinghausen (il y a très longtemps)

25 juin 2008

Un blind test sur un blog, c'est une façon amusante de laisser vos lecteurs faire preuve de culture musicale.

Un exercice pas si évident, car chacun à ses propres artistes préférés, et il arrive souvent qu'on fasse l'impasse sur tel ou tel artiste. De toute façon, il est impossible de tout connaître.

Quoi qu'il en soit, voici les étapes à suivre pour créer un blind test avec Deezer.

1) L'inscription sur Deezer
2) Création d'une ou plusieurs playlists (pas obligatoire, mais ça facilite la sélection des titres
3) (enfin) la création d'un blind test
Pour ce faire, rendez vous sur l'onglet Musique et cliquez sur Blind Test et Créer un Blind Test. Suivez ensuite les instructions. Vous pouvez par la suite importer une playlist (pour aller plus vite). Attention, seul les 20 premiers titres de votre playlist seront retenus. Sinon, vous pouvez ajouter les titres par glisser-déposer. C'est généralement plus rapide quand on tape le nom du titre dans le champ de recherche...

Une le choix des titres fini, il ne vous reste plus qu'à publier le Blind Test. Attention, ce test n'est plus modifiable dès que la première personne y a joué (c'est un peu normal, non ?). Si vous souhaitez corser ou diminuer la difficulté, vous pouvez éditer les fausses réponses qui sont proposées.

Une fois le blind test sauvegardé, vous aurez à la fois un lien et un widget que vous pourrez intégrer sur un site ou blog.

Voici l'exemple d'un blind test créé avec Deezer :


Amusez-vous bien !

PS: Je le dis tout de suite, avant qu'on me pose la question. Il s'agit d'un widget Shockwave-Flash, donc ça ne va probablement pas tourner sur un Skyblog. Dans ce cas, publiez plutôt le simple lien.

PPS: Si vous en voulez encore, vous trouvez plein d'autres blind tests sur Deezer...

24 juin 2008

Avant d'entrer dans le vif du sujet, commençons par rappeler ce qu'on entend par "lobbying". Un lobby, c'est un groupe d'intérêt et faire du lobbying, c'est quand un groupe d'intérêt tente d'exercer son influence sur des institutions, l'opinion publique, etc.

On voit donc aisément que le lobbying est omniprésent en politique, le patronat, les syndicats, les associations de consommateurs, et ainsi de suite, la liste des groupes d'intérêt qui font du lobbying est interminable.

Maintenant, comment peut-on dire que "les blogs sont une forme avancée de lobbying" ? Quel serait donc le groupe d'intérêt susceptible de se servir des blogs ? Les internautes peut-être ? C'est une population tellement énorme que cela dépasse largement le cadre d'un groupe d'intérêt. Il faudrait qu'on nous le dise...

Ensuite, pourquoi "forme avancée" ? Pourquoi un billet dans un blog serait plus éfficace qu'un article de journal ou un interview à la radio ou la télé ? Il me semble évident que l'audience d'un blog se construit à long terme. Pour toucher un public relativement large, il faut acquérir et fidéliser ses lecteurs avec du contenu de qualité. Et à ma connaissance, même les blogs les plus réputés n'ont pas un public comparable à un grand journal...

Il y a cependant un point sur lequel les Eurodéputés Mikko et Chatzimarkakis ont raison : la blogosphère est un mouvement hétéroclite qui leur échappe complètement, car ils en ignorent les codes et les règles.

Qu'ils soient rassurés, les tribunaux se chargeront bien volontiers de punir sévèrement le moindre excès et les lois existantes y suffiront.

Qu'ils nous laisent bloguer en paix et qu'ils combattent le lobbying là où il fait des vrais dégâts. Par exemple quand on demande au patron de la fnac de trouver la meilleure façon d'endiguer le téléchargement illégal...

(Sources : "Pour l'Europe les blogs sont une forme avancée de lobbying" publié par Yahoo! France.)

22 juin 2008




Netvibes est un excellent outil pour suivre ses flux d'information et ses blogs préférés, et cela se remarque encore plus...
quand netvibes ne fonctionne pas, comme par exemple ce matin !

Dans ce cas, que faire ?

Si vous avez mis vos blog préférés dans votre liste de blogs (blogroll), vous pouvez bien sûr vous en servir pour faire le tour des vos blog. C'est encore plus facile s'il s'agit d'une blogroll dynamique qui permet de trier les blogs selon la date du dernier billet.

Sinon, ceux qui auront pensé à exporter leur fichier OPML pourront également l'importer dans un des nombreux lecteurs externes de flux (par ex. FeedReader ou FeedDemon pour les utilisateurs de PC).

Ceux qui sont inscrit sur MyBlogLog ou Blogasty pourront également y faire un tour pour voir les derniers billets de leurs amis.

19 juin 2008


Les libellés, c'est une méthode très pratique de classer les billets d'un blog, notamment afin de permettre aux lecteurs intéressés par un sujet particulier (p. ex. les flux RSS) d'afficher tous les billets afférents par un simple clic sur le libellé concerné. Voilà pour la théorie.

Dans la pratique, il arrive cependant parfois que les libellés choisis lors de la publication d'un billet soient trop spécifiques. En effet, le concept du libellé prend seulement tout son sens quand un libellé concerne un ensemble de billets.

Dans ce cas, il peut s'avérer intéressant de retravailler ses libellés afin d'en créer quelques-uns qui englobent les principaux thématiques d'un blog (p. ex. Informatique, Musique, Divers).

Pour accomplir cette tâche avec Blogger, il est possible de se rendre sur le tableau de bord et ensuite sur la page des messages.

Maintenant, vous pouvez sélectionner tous les billets auxquels vous voulez appliquer un libellé. Ensuite, il suffit de sélectionner ou de créer le libellé avant de l'appliquer sur l'ensemble des billets sélectionnés.

Facile, non ?




18 juin 2008

Le choix de qui ?

La scène des blogs de musique... tout un sujet... elle n'est certainement pas aussi encombrée que celle des blogs de geeks, mais j'ai un peu l'impression que les fans de musique ont au moins une chose en commun avec les musiciens : ils essaient souvent de suivre leur voie, leur inspiration sans trop se soucier de leur entourage. Du coup, on peut avoir l'impression que c'est du chacun dans son coin.

Et puis, il faut dire aussi que maintenant, avec YouTube, DailyMotion, Deezer, Last.fm, etc. les fans de musique ont déjà un large éventail d'outils pour leur permettre d'élargir leur horizon et découvrir de nouveaux artistes (et je ne parle même pas de téléchargements pas toujours très légales, hein...).

Il y a donc vraiment de quoi se poser la question comment encore faire un blog de musique. La réponse, ou plutôt une des réponses :

Le choix d'Eddie

un blog divertissant qui ne se prend pas la tête et qui fonce tête baissée nous déballer ses découvertes. Et qui a une URL tellement compliquée qu'on ne peut difficilement faire autrement que la bookmarker de suite (ou dit-on plutôt "marque-pager" ?).

En tous les cas, vous voilà prévenus !

15 juin 2008

Aujourd'hui, je m'adresse surtout à mes fidèles lecteurs, mais aussi à ceux qui découvrent ce blog via Google un moteur de recherche ou un autre blog.

L'audience de mon blog est encore relativement petite, mais elle devrait en principe se composer surtout de trois groupes :
  1. Ceux qui viennent pour mes billets relatifs aux Blogs, flux RSS, etc.
  2. Ceux qui aiment plutôt les clips et billets sur la musique
  3. Ceux qui apprécient autant les billets "geek" que les billets "musique".
Bien sûr, il arrive très rarement qu'un lecteur s'intéresse autant à tous les billets d'un blog, mais j'ai l'impression que la catégorie 3 pourrait bien être une minorité. Je dirais même que mon blog a longtemps été un blog perso à tendance geek, mais depuis quelques semaines, les billets orientés musiques commencent à prendre de l'importance. Probablement trop d'importance pour certains, étant donné que mes goûts musicaux sont un peu particuliers.

C'est pour cela que j'aimerais savoir si, d'après vous, il ne vaudra pas mieux transformer damospace en blog "geek" ou "musique" et de créer un nouveau blog pour l'autre catégorie de billets.

Qu'est-ce que vous en pensez ?

14 juin 2008



Clip envoyé par hoot1343.

Je ne vous dis qu'une chose : Ne vous fiez pas au nom du groupe :)

12 juin 2008

Merci !

Quand on évoque la blogosphère, il est souvent question de jalousie, de rivalités et parfois aussi d'argent.

Par contre, et bien qu'on y trouve pas mal de blogueurs généreux, on parle rarement de la gentillesse et bienveillance des blogueurs. C'est vraiment à se demander si ce n'est pas assez vendeur comme sujet...

Quoi qu'il en soit, je viens de recevoir (en plus le même jour...) deux cadeaux de la part de blogueurs que je connais depuis peu et qui ont fait preuve de générosité envers moi.

Le premier, c'est Nico du blog Calyptratus qui organise actuellement toute une série de concours (n'hésitez pas à participer au concours n° 3) et qui m'a même permis de choisir entre plusieurs CD ou DVD...

Le deuxième ou plutôt la deuxième, c'est Emeline du blog eBlog - Une Frenchie à Glasgow qui a créé un nouvel en-tête (ou header si vous préférez) pour mon blog, suite à une vague invitation que j'avais lancé. Elle me l'a tout simplement envoyé par e-mail. Ensuite, elle m'en a même confectionné deux nouvelles versions sans demander quoi que ce soit en retour.

Où il est ? Ben, là où l'on met l'entête d'un blog, quelle question !

Merci à tous les deux !