27 juillet 2008

Passez de bons moments avec Plurk


J'ai découvert Plurk il y a deux semaines, quelques jours avant de partir en vacances (via un utilisateur de Pownce). Comme vous savez probablement, Plurk est une plate-forme de micro-blogging qui permet d'envoyer des petits messages (plurks) et liens à tout le monde (qui va sur Plurk bien sûr), à ses amis ou encore qu'à une seule personne (on parle dans ce cas d'un Plurk privé).

Un aspect que j'aime bien avec Plurk, c'est la Timeline (ligne de temps, dans la partie haute de la fenêtre) qui permet d'afficher au choix Tous les plurks, Ses plurks ou les Plurks privés. (Bien sûr, l'affichage Tous les Plurks comprend également vos plurks ainsi que les plurks privés.) Les messages sont ancrés dans le temps et défilent lentement vers la droite. De ce fait (et également suite à la limitation des messages à 140 caractères), les messages ressemblent presque à une conversation via IRC. Autrement dit, on retrouve une certaine légèreté, car de toute façon, les plurks ne sont pas faits pour durer.

Sinon, on trouve sur Plurk également un classement des membres en amis et fans (comme sur Pownce) et vous pouvez même bloquer les membres qui vous importuneraient.

Un autre aspect particulier de Plurk est la notion de Karma qui reflète à la fois votre popularité et votre comportement sur Plurk. Vous pouvez en effet augmenter votre Karma en invitant d'autres personnes, en plurkant régulièrement, en rédigeant des plurks qui auront beaucoup de réponses, etc.

Certains trouverent sans doute cette idée puérile, d'autant plus qu'on peut très bien utiliser Plurk avec un Karma à zéro. Pour ma part, je pense que ce système de Karma renforce encore le côté ludique de l'application, ce qui n'est pas pas pour me déplaire.

Sinon, la configuration et l'utilisation est plutôt intuitif, à un détail près : les plurks privés. Sachez d'abord que vous ne saurez envoyer de plurks privés qu'à vos amis. Ensuite, veillez que le pseudo de la personne à qui vous souhaitez envoyer le message privé apparaît bien dans le champ Uniquement et qu'il est surligné en jaune et suivi d'une croix rouge. Dans tous les autres cas, votre message sera publique ! Une fois le plurk privé envoyé, il apparaîtra avec un petit cadenas.

Voilà, je pense avoir fait le tour de la présentation de Plurk, si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser dans les commentaires, et j'essaierais d'y répondre.

Sinon, si jamais vous souhaitez tester Plurk, vous pouvez cliquer sur ce lien pour découvrir ma page Plurk.

8 Comments:

  1. Daniel said...
    ça a l'air amusant, mais la timeline est de droite (ancien) à gauche (récent), c'est très très déroutant. C'est possible de la faire défiler dans l'autre sens? (comme pour les frises chronologique dont le point le plus ancien est à gauche, et le plus récent à droite)
    damospace said...
    @Daniel : J'ai été voir dans Plurk si l'on pouvait changer le sens de la timeline, mais il semble que non. Cela dit, je pense que tu t'y feras vite...
    Orchideane said...
    Oui Plurk c'est drôle, c'est ludique..mais on devient vite plurk'aholic ^^) Bon j'y file! (en manque de plurk!)
    damospace said...
    @Orchideane : Oui, tu as raison, j'ai oublié de parler de la plurkodépendance... peut-être dans un prochain billet ;)
    L'épicier Normand said...
    Effectivement, ne pas tomber Plurkmanique ! A bientôt sur plurk ?
    damospace said...
    @L'épicier normand : Avec plaisir !
    Eddie said...
    J'avais testé, avant Twitter, et j'dois avouer que j'préfère Twitter, notamment grâce à la possibilité d'envoyer des "twitts" par sms. Mais j'ai encore du mal à bien l'intégrer sur mon blog par contre. Et comme Daniel, la timeline de droite à gauche, oulaaa :')
    damospace said...
    @Eddie : Je n'ai jamais testé Twitter, mais j'ai l'impression que Plurk c'est tout à fait autre chose. Plus futile, mais aussi plus rigolo par moment, un peu comme un tchat à géométrie variable...

Post a Comment