13 juin 2007

Petits désastres domestiques




Il suffit parfois de pas grand-chose pour passer d’une journée ordinaire au désastre. Heureusement, certains accidents qui se produisent à notre maison sont moins graves qu’il n’en ont l’air au moment même, et ils méritent de ce fait pleinement le terme Petits Désastres Domestiques.



En voici trois :

1) Un après-midi d’été, je rentre chez moi, et je vois que la marche au seuil de la porte d’entrée est humide. Je me dis : « Tiens, c’est bizarre, on dirait que quelqu’un a lavé la marche devant chez moi… » Je n’y suis pas du tout, l’eau venait en réalité du lave-linge, et elle avait traversé la cuisine, la salle à manger, le salon et le couloir d’entrée… par chance sans faire trop de dégâts !

2) Il est tard, on va enfin manger, il n’y a plus que le beurre à sortir du frigo. J’essaie de fermer rapidement la porte du frigo, mais celle-ci « reste » dans ma main. Explication : Notre frigo est un modèle récent et on peut monter la porte de deux façons différentes (poignée à gauche et poignée à droite). A force d’ouvrir et de fermer la porte, le pivot s’était dévissé et la porte avait sauté de la charnière…

3) On est à table. Mon fils veut du pain de mie grillé, et bien sûr, c’est meilleur chaud. Je prends donc deux tranches de pain grillé et les mets dans le four à micro-ondes pour les réchauffer. Environ une minute plus tard la cuisine est envahie par un épais nuage de fumée. Explication : quelques secondes à faible puissance auraient été suffisants pour chauffer deux petits toasts (faible teneur en eau et petite quantité). La puissance la plus forte du micro-ondes a vite carbonisé le pain grillé et il est impressionnant combien de fumée deux toasts peuvent générer… Ne faites jamais ça !

Vous en voulez encore ? Dans ce cas, adressez-vous à mes fidèles lecteurs Manu, Denis et José en espérant qu’ils s’y mettront eux aussi avant de nommer à leur tour trois victimes !

(La photo de Chance Agrella a été trouvé ici).

10 Comments:

  1. denis_m said...
    Salut,

    Je viens de voir, désolé je n'ai pas le temps, une autre fois :-)
    damospace said...
    @Denis : Je comprends très bien, d'autant plus que tu dois être encore plus occupé que d'habitude puisque le film FRAGILE(S) va sortir le 20 juin. A une prochaine fois alors, et l'invitation tient toujours...
    CManu said...
    Salut,

    En ce moment je suis en pleien bourre au niveau boulot. Dès que j'ai 5mn je poste...
    damospace said...
    Salut Manu,

    merci pour ton commentaire. Je comprends parfaitement.
    José Phinebacker . said...
    Salut Dam,
    Désolé, cette note m'avait échappée...
    Il faut dire que ton flux RSS me conduit sur une page qui ne contient que le dernier post...
    Bizarre...
    Bon, 3 accidents domestiques, ça va pas être simple... j'ai une vie assez calme finalement !
    Bon j'y réfléchi et je poste...
    damospace said...
    Salut José,

    concernant le premier point, c'est de ma faute, j'avais mal configuré Blogger il y a très longtemps et je n'avais jamais pensé à modifier ce paramétrage.
    Sinon, un seul petit désastre domestique me suffira !
    José Phinebacker . said...
    ayé ! c'est fait !
    damospace said...
    @José : Un grand merci à toi pour ta participation !
    Zhu said...
    Il y a des jours comme ça où... Le coup de la machine à laver, c'est mon pire cauchemard !
    damospace said...
    @Zhu : Merci pour ton commentaire. Les inondations de lave-linge, c'est en effet un grand classique... et quand on habite en appartement, on risque en plus d'inonder les voisins, donc c'est déjà moins grave quand on habite une maison, comme moi !

Post a Comment