13 février 2007

Type O Negative - Bloody Kisses

Fin janvier, je m'étais offert trois CDs en promotion dont Bloody Kisses de Type O Negative, et je constate maintenant que ce dernier est celui des trois que j'écoute le plus souvent en ce moment, bien plus que Guero de Beck qui correspond pourtant davantage à mon goût en matière de musique.


Pas facile de parler de Type O Negative, car d'un côté, il y a la volonté manifeste d'être différent, de choquer un peu, et de l'autre côté une vraie sensibilité. En plus, le groupe s'inscrit dans la suite de groupes de métal comme Black Sabbath et il fait partie de la scène gothique, tout en conservant une certaine originalité.

La première chose qui frappe chez Type O Negative, c'est la voix très grave de Peter Steele qui joue également la basse et qui signe ensemble avec Josh Silver (claviers) la totalité des morceaux de l'album, à part Summer Breeze. La version originale de Summer Breeze est un gentillet tube d'été de Seals & Crofts, mais Type O Negative arrive à le rendre parfaitement lugubre.

Impressionnant également le titre Can't Lose You dont les paroles se limitent à "I can't lose you" et sur lequel Paul Bento joue le sitar.

free music


free music


2 Comments:

  1. Boronali said...
    Ouais.


    (pardon, mais je n'ai trouvé que ces touches pour répondre à ce fort intéressant post musical !)

    Je repasserai avec d'autres consonnes !
    Anonyme said...
    tres bon album avec october rust.

Post a Comment