7 février 2008

Non influent et fier de l'être ?


L'autre jour, je suis tombé sur une initiative pour le moins curieuse.

Certains blogueurs "non influents" (c'est-à-dire avec moins de 300 visiteurs par jour) affichent fièrement leur manque d'influence...

D'un côté, la démarche est sympathique, car il est certain que les 1000, 100 ou 10 blogs les plus lus (selon les cas) reçoivent la quasi-totalité de l'attention générale, car c'est eux qu'on consulte, qu'on interviewe, qu'on critique et c'est souvent à eux qu'on fait des propositions quand on a des informations à divulguer ou des produits à présenter.

D'un autre côté, le simple fait d'avoir moins de lecteurs, est-ce vraiment une qualité, quelque chose dont on peut être fier ?

Parfois oui, par exemple si l'on se refuse d'user certains stratagèmes pour augmenter artificiellement son trafic en parlant toujours du dernier buzz, etc.

Mais dans bien des cas, le nombre moins important de visiteurs peut également être dû à des sujets trop hétéroclites, des billets trop succincts, la simple reprise d'informations sans ajout d'une touche personnelle, et j'en passe.

Et surtout, quel blogueur ne rêve pas (plus ou moins secrètement) de rejoindre un jour le sommet de la blogosphère ?

Certes, il y en a sûrement, mais je doute que ces blogueurs auront envie de se faire connaitre en participant à des actions comme celle des blogueurs non influents.

Pour rejoindre les blogueurs non influents, c'est par ici.

2 Comments:

  1. José Phinebacker . said...
    Voila un truc bien paradoxal ! Une bannière proclamant sa fierté de ne pas être influent pour le devenir !
    Etre influent c'est avoir plus de 300 visites en 1 journée ? Bon, bah je suis pas influent ! J'en suis pas fier mais je vais pas me rouler par terre pour autant.
    Faire de l'audience c'est pas impossible. Les techniques sont connues : voir les posts sur Laure Manaudou qui ont fleuri au moment stratégique. J'ai déjà fait une expérience de ce type dont je tire le bilan ici:
    http://tiny.cc/PsoiD
    damospace said...
    @José : Je me souviens encore très bien de ton expérience à l'époque des élections présidentielles.
    Chapeau pour cet exploit, d'autant plus que tu savais que ce trafic allait se tasser dès l'annonce officielle.
    Comme quoi le trafic est une chose et le contenu une autre !

Post a Comment