13 mars 2008

Il semble le web 2.0 et la blogosphère est actuellement dans la tourmente puisque la simple publication d'un lien par une tierce personne semble être suffisante pour motiver une assignation en justice (cf. mon dernier billet).

En même temps, il y en a d'autres qui essayent de se faire de l'argent sur le dos des blogueurs en publiant des flux RSS sur un site web commercial sans demander une autorisation préalable.

Le flux RSS de mon blog est actuellement repris intégralement ici [lien supprimé], et ceci malgré un e-mail envoyé le 8 mars 2008 à l'adresse prévu à cet effet.

Du coup, j'ai décidé de passer à la vitesse supérieure en utilisant des outils de Feedburner pour signaler de façon claire (licence creative commons) que je n'autorise pas l'utilisation commerciale de mon flux RSS sans autorisation préalable.

Si vous souhaitez faire la même chose, vous pouvez vous rendre sur le site Feedburner et activer la bonne mention Creative Commons dans l'onglet Publicize ainsi que l'option View Creative Commons dans l'onglet Optimize. N'oubliez pas de confirmer vos modifications.

Si vous voulez aller encore plus loin, vous pouvez également tronquer votre flux RSS en utilisant l'option Summary Burner de l'onglet Optimize. Dans des cas extrêmes, il est également possible de contacter Feedburner par mail afin que Feedburner tente de bloquer la transmission du flux RSS vers le site concerné.

Pour l'instant, j'espère encore ne pas en arriver là.

Sinon, il est également intéressant à savoir que Feedburner permet souvent même de se rendre compte d'une utilisation illégitime de votre flux RSS. Dans ce cas vous verrez apparaître l'URL du site concerné dans la rubrique Uncommon Uses des statistiques de votre flux.

Bien sûr, ces démarches ne sont possibles que si vous êtes abonné chez Feedburner et si c'est le flux Feedburner qui est publié. Dans le cas contraire, vous pourrez cependant afficher les mentions Creative Commons sur votre blog et/ou tronquer votre flux via votre plateforme de blog.

EDIT du 14/03/08: Ce billet et/ou une relance aux trois adresses mail du site concerné m'ont finalement permis d'obtenir que mon flux RSS ne soit plus repris en intégralité sur le site en question.

4 Comments:

  1. Adri said...
    Ouf !
    damospace said...
    @adri : Comme tu dis. Je n'aurais pas tellement aimé devoir tronquer mon flux RSS.
    nina sotte fille said...
    Je crois que j'ai pas très bien compris :$
    Des gens utilisent les flux de blogs qui ne leur appartiennent pas comme s'ils en étaient l'auteur à des fins commerciales? Mais comment? Et sur quel genre de site? O_o
    Et comment l'as tu remarqué?
    damospace said...
    @Nina : Il y a des sites entiers fait avec la récupération de flux RSS, et pour gagner de l'argent avec ça, il suffit de mettre de la pub à côté. Bien sûr, pour que ce soit rentable, il faut le faire avec beaucoup de blogs.
    Pour s'en rendre compte, il y a deux méthodes, ou bien faire une recherche Google avec son pseudo (éventuellement son pseudo + RSS) ou sinon (comme j'explique dans mon billet) en regardant ses statistiques Feedburner, rubrique Feed Stats/Uncommon Uses.

Post a Comment